BBC: construire en parpaings, c’est possible !

Réussir la construction de sa future maison neuve passe aujourd’hui par une isolation thermique performante. Bien isoler, c’est avant tout réaliser des économies de chauffage, respecter l’environnement, et s’offrir un lieu sain et confortable, dépourvu d’humidité, source d’allergies et de maladies respiratoires. Mais c’est aussi être conforme à la future RT 2012, preuve incontestable de la qualité de son logement, un atout tant pour y vivre que pour le revendre.

Enfin, réussir à obtenir le label BBC, BBC-effinergie, bioclimatique ou passif offre des avantages non négligeables en terme de financement. Pour atteindre ce résultat il faut construire son habitation avec un matériau de construction naturel, résistant, durable, capable de fournir un niveau d’isolation optimal. Après la brique alvéolée en terre cuite et le béton cellulaire découvrez cet autre matériau de construction innovant, un parpaing pas tout à fait comme les autres: le Thermibloc monomur isolant.

Le système Thermibloc

Le Thermibloc est un bloc de béton de bois 100% recyclable qui construit et isole en même temps votre maison. Il permet de réaliser à la fois des économies d’énergie grâce à une double isolation, mais aussi des économies lors de la construction grâce à sa rapidité de mise en oeuvre. Et vous le savez tous, le temps, c’est de l’argent !

 

Anatomie d’un Thermibloc

Chaque bloc se compose de deux parties séparées, constituées d’alvéoles.

thermibloc-dimensions

Les premières cavités, situées sur l’extérieur du matériau et correspondant au mur extérieur du bâtiment final, sont destinées à recevoir l’isolation : laine de roche, laine de verre, polystyrène. L’espace vide situé sur l’intérieur, est quant à lui réservé pour y couler le béton est constituer la partie constructive à proprement parler. Avant de la remplir, cette partie peut accueillir le passage des différents réseaux (électricité, eau, etc.) du logement.

Il existe différents types de blocs en fonction des besoins : murs porteurs, angles, cloisons, murs enterrés, etc.

gamme-thermibloc

 

Isolation thermique

Le système Thermibloc bénéficie d’une double isolation: celle propre au béton de bois et une autre laissée au choix de chacun, intégrée au bloc côté extérieur.

Nous l’avons déjà vu, les ponts thermiques sont des zones localisées, qui laisse entrer le froid de l’extérieur et s’échapper la chaleur de l’intérieur d’un logement. Ils se situent généralement aux jonctions des planchers, portes, fenêtres, prises électriques, etc.

Ces zones représentent à elles seules 40% des pertes d’énergie thermique d’une habitation. Par son isolation extérieure intégrée et par une gamme complète de blocs spécialisés pour chaque zone sensible (blocs d’angle, blocs de fenêtres, portes, blocs linteaux, blocs de liaison avec le plancher, etc.), le système constructif Thermibloc limite au maximum les ponts thermiques et permet une isolation homogène et sans rupture.

isolation-exterieure

En outre, cette enveloppe thermique uniforme limite les fuites d’air qui sont les principales causes de condensation dans les murs, source de moisissures et de conséquences sur la santé des occupants du logement.

 

Inertie

Une habitation réalisée en Thermibloc bénéficie, grâce à la masse de béton coulée dans les cavités côté intérieur du mur, d’une importante inertie thermique. Celle-ci, lui permet de stocker la chaleur en hiver et la fraîcheur en été, pour ensuite la restituer progressivement dans l’habitat.

 

Isolation phonique

Le béton de bois qui constitue système Thermibloc était initialement utilisé comme isolant phonique (gare, murs anti-bruit d’autoroute, etc.), car il bénéficie des qualités acoustiques du bois, qui amortissent, voire confinent les ondes sonores. Le système constructif Thermibloc dispose donc de ces mêmes atouts. De plus, le mur rempli de béton a une masse élevée, ce qui favorise également une bonne isolation acoustique. Actuellement, le Thermibloc est parmi les meilleurs produits sur le marché en termes d’isolation phonique.

 

Mise en oeuvre

Les blocs s’empilent à sec les uns sur les autres, comme un jeu de construction, puis les cavités crées sont remplis avec du béton. Ce système de réalisation éprouvé depuis 40 ans dans les pays du Nord de l’Europe et d’Amérique du Nord, notamment au Canada, permet d’obtenir des murs porteurs isolés par l’extérieur, donc performants et dépourvus de pont thermiques.

En une seule manutention, vous construisez la structure portante de votre maison tout en l’isolant. Par leur matière en béton de bois (80% bois, 20% ciment), les blocs s’empilent et se coupent très facilement. Ils sont relativement légers (20kg), de grande longueur (1m), rapides à mettre en oeuvre (4 blocs/m2) et facile à découper.

 

Résistance

Construit en béton de bois, matériau très solide, le Thermibloc, est ensuite bétonné. Au final, le mur de Thermiblocs forme une structure portante aussi solide qu’un voile de béton armé. Les blocs sont classés non inflammables M1. Ils sont aussi imputrescibles et ne craignent donc ni les rongeurs, ni les termites.

 

Tarif

Les thermiblocs coûtent environ 62 à 95,68 €/m² suivant le type d’isolation intégrée choisie.


maison-thermibloc


FOCUS

Le béton de bois c’est quoi ?

Issu d’un procédé originaire d’outre-rhin, le béton de bois est un matériau composé uniquement de matières premières naturelles : 80% de copeaux de bois recyclés et sélectionnés, et 20% d’un liant minéral.

Les copeaux de bois sont dépoussiérés, minéralisés puis liés sous pression avec le ciment. Cette alliance donne un matériau léger, extrêmement durable, avec une structure à pores ouverts lui donnant la caractéristique d’être un véritable régulateur d’humidité naturel, imputrescible, ininflammable et doté d’une capacité d’isolation acoustique exceptionnelle.

Autrement dit, il concilie les performances thermiques et phoniques du bois, et la solidité du béton, tout en étant plus écologique que les matériaux de construction traditionnels : parpaings, briques, béton cellulaire, etc.

Ces articles pourraient vous intéresser aussi :

10 réflexions au sujet de “BBC: construire en parpaings, c’est possible !”

    • La Résistance Thermique du Thermibloc dépend du type de bloc:

      Le bloc 30/10

      Largeur : 30 cm
      Hauteur : 25 cm
      Longueur : 115 cm
      Poids : 21 kg
      Coefficient de résistance thermique (R) : 3,35
      Coefficient de transmission thermique (u) : 0,30

      Le bloc 32/11

      Largeur : 32 cm
      Hauteur : 25 cm
      Longueur : 115 cm
      Poids : 22 kg
      Coefficient de résistance thermique (R) : 3,68
      Coefficient de transmission thermique (u) : 0,27

      Le bloc 38/13

      Largeur : 38 cm
      Hauteur : 25 cm
      Longueur : 100 cm
      Poids : 21 kg
      Coefficient de résistance thermique (R) : 3,99
      Coefficient de transmission thermique (u) : 0,25

      Le bloc 38/16

      Largeur : 38 cm
      Hauteur : 25 cm
      Longueur : 100 cm
      Poids : 21 kg
      Coefficient de résistance thermique (R) : 4,57
      Coefficient de transmission thermique (u) : 0,22

      Le bloc 38/19

      Largeur : 38 cm
      Hauteur : 25 cm
      Longueur : 100 cm
      Poids : 21 kg
      Coefficient de résistance thermique (R) : 5,14
      Coefficient de transmission thermique (u) : 0,19

  1. Bonjour,
    Est il utilisé pour mur anti bruit individuel?
    Si OK, Quel type de produit dans cette gamme pour bâtir un mur de cloture anti bruit tout autour d’une propriété (circulation de véhicules en sortie de ville)
    Si OK type isolation à mettre dans alvéoles extérieures

    Peut on enduire les parements avec enduit classique monocouche

    Merci

  2. bonjour,
    les tarifs indiqués sont hors pose ?
    Si cela est le cas avez vous une idée du cout au m2 fourniture et pose comprise ?
    Merci

  3. Bonjour,

    Oui, le prix indiqué pour ces blocs de construction monomur est hors pose. Les avantages du produit que je mets en avant sont surtout à destination des autoconstructeurs puisque la mise en oeuvre ne nécessite ni matériel particulier, ni main-d’oeuvre spécialisée… Le prix de la pose devrait donc logiquement se rapprocher de celui d’un matériau plus classique.

    Si vous obtenez de plus amples informations à ce sujet, n’hésitez pas à revenir nous faire un rapide résumé qui intéressera, j’en suis sûr, beaucoup de lecteurs…

    • Bonsoir,

      Les thermiblocs sont posés à sec dans un premier temps lors de la construction puis les cavités (côté intérieur) sont remplis de béton par la suite pour garantir la solidité de l’ouvrage. Par ailleurs, ce procédé permet d’obtenir une excellente inertie (conservation de la chaleur en hiver et de la fraîcheur en été). En outre, les blocs de construction, conçus à 80% de copeaux de bois permettent déjà d’obtenir une isolation thermique supérieure à celle des blocs de construction traditionnels type parpaings. Le système garantit une étanchéité à l’air inégalée et une isolation par l’extérieur efficace sans ponts thermiques. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche technique des thermiblocs proposée par le fournisseur.

Laisser un commentaire