Fenêtres chauffantes, confort et renforcement de l’isolation thermique

Afin d’éviter les déperditions de chaleur dans une maison, on limite, quand c’est possible, les grandes ouvertures exposées plein nord. Cependant, même si les ouvertures orientées plein sud en double vitrage favorisent l’apport de lumière et de soleil et contribuent à faire baisser la facture d’électricité, en plein hiver et par temps couvert, c’est plutôt le contraire.

De manière générale, les fenêtres d’une habitation représentent des ponts thermiques responsables de 15% des déperditions de chaleur. Pour remédier à ce problème, il existe une innovation : les fenêtres chauffantes.

Les fenêtres chauffantes existent depuis 20 ans en Amérique du Nord, dans les zones de grands froids. Elles ont été développées à l’origine pour protéger thermiquement les grandes façades vitrées des centres commerciaux, les bâtiments industriels et les paquebots de croisière. Cependant, jusqu’à présent, cette technologie n’était applicable qu’aux vitrages immobiles et non aux fenêtres ouvrantes domestiques.

La fenêtre chauffante se compose de deux plaques de verre trempées et scellées, entre lesquelles un gaz est injecté. Un faible courant électrique est appliqué à l’intérieur de ce double vitrage qui permet de chauffer le gaz prisonnier et le vitrage intérieur par la même occasion. Le verre chauffant diffuse ainsi une chaleur agréable évitant la sensation de froid provenant des fenêtres en hiver.

 

Economies d’énergie

La fenêtre chauffante, peut tout à fait compléter une construction de type BBC, en se substituant au chauffage d’appoint habituel. Les dépenses énergétiques nécessaires pour chauffer le vitrage est en théorie inférieur à celui demandé par tout autre chauffage d’appoint. L’économie d’énergie est de 25 % avec du double vitrage et peut atteindre 40% avec du triple vitrage. A titre d’exemple, une maison de 220 m2 dépense en moyenne 9 000 watts de chauffage. Equipée de fenêtres chauffantes, sa consommation énergétique n’est plus que de 6 500 watts.

Chaque fenêtre bénéficie d’un réglage de température par sonde et thermostat d’ambiance indépendants. Les fenêtres chauffantes peuvent même se substituer entièrement à un système de chauffage classique, si la surface vitrée présente dans chaque pièce est suffisante.

fenêtres-chauffantes-bbc

Hygiène

La chaleur diffusée sur le double vitrage élimine la formation de condensation responsable des moisissures qui apparaissent parfois sur les montants des fenêtres, le vieillissement prématuré des peintures et les fuites d’eau. Le système prévient donc aussi les problèmes d’allergies et d’humidité.

 

Esthétique

Il n’existe quasiment aucune différence au niveau visuel entre un double vitrage classique et un double vitrage chauffant. Les fenêtres chauffantes se déclinent en version bois, pvc et aluminium. Les câbles d’alimentation électrique sont totalement dissimulés dans le cadre des fenêtres et dans le bâtit.

 

Sécurité

Les fenêtres chauffantes se composent de feuilles de verre trempées qui assurent une grande résistance aux impacts et aux chocs thermiques. Le réseau conducteur est scellé à l’intérieur du double vitrage, ce qui protège de tout risque de courts-circuits en cas d’infiltration d’eau ou de casse. Ce système protège donc les personnes de toute électrocution.


Tarif

Le coût d’une fenêtre chauffante est environ 50% plus élevé qu’une fenêtre classique. A titre d’exemple, l’équipement de vitrages chauffants pour une surface de 20 m2 est d’environ 8 000 euros. L’investissement de l’installation de fenêtres chauffantes serait amortie en cinq ans.


Conclusion

Même si ces prévisions d’économie énergétique sont théoriques et que nous ne disposons pas encore d’assez de recul pour en attester la véracité, l’investissement dans cette technologie, si elle s’avère fiable, sera à réserver aux propriétaires qui projettent leur habitation sur le long terme. Le confort de ce type de fenêtre est quant lui évident.

Ces articles pourraient vous intéresser aussi :

2 réflexions au sujet de “Fenêtres chauffantes, confort et renforcement de l’isolation thermique”

  1. Bonjour,
    Quelqu’un a-t’il déjà entendu parler d’une maison équipée de fenêtres chauffantes ?
    Il semble qu’il y ait des problèmes de qualité de fabrication donc arrêt de commercialisation par KDI.

  2. Les fenêtres chauffantes sont toujours commercialisées. Je n’ai pas entendu parler de problèmes de fabrication. Cet article décrit très bien les avantages d’en posséder. Comme dit dans l’article, plus la surface sera grande plus les économies d’énergie seront grandes. Pour une petite surface 20m2, la consommation d’énergie est déjà faible donc les économies d’énergies seront proportionnelles. Il faudra plus de temps pour les rentabiliser.

Laisser un commentaire