Taux immobiliers 2011: hausse en avril selon la BCE

Si l’on en croit les dernières déclarations de Jean Claude Trichet, président de la Banque Centrale Européenne (BCE), principal régulateur de l’inflation, les taux directeurs devraient monter en avril, entraînant avec eux la hausse des taux de prêts immobiliers.

Jeudi 3 mars 2011, la Banque Centrale Européene (BCE)  a modifié ses prévisions d’inflation à la hausse. Elle prévoit désormais une hausse des prix de 2,3% en 2011, alors qu’elle tablait sur 1,8% jusqu’à présent. Sa prévision pour 2012 est également en hausse à 1,7% contre 1,5% précédemment.

L’inflation a en effet été plus importante que prévu dans la zone euro le mois passé atteignant 2.4% selon une estimation publiée par l’office statistique de l’Union européenne (Eurostat), soit en dessus de l’objectif de stabilité que s’est fixé la BCE qui souhaite maintenir l’inflation autour de 2%.

Jean Claude Trichet, président de la BCE a même déclaré qu’une « grande vigilance » était nécessaire. Cette phrase a déjà été prononcée dans le passé, annonçant presque systématiquement une hausse des taux directeurs. M. Trichet a ajouté qu’une hausse des taux était « possible » en avril.

Actuellement maintenu à 1%, la hausse de ce taux directeur constitue la principale arme des banques centrales contre l’inflation.

En d’autres mots, les taux directeurs de la BCE risquent fortement de grimper en avril prochain, entraînant avec eux ceux des crédits immobiliers qui ont déjà connu une hausse constante depuis le début de l’année 2011. Une mauvaise nouvelle pour le marché immobilier.

En effet, chaque augmentation d’un point des taux d’intérêt des crédits réduit le pouvoir d’achat immobilier des acquéreurs potentiels de 8% !

Depuis le début de l’année 2011, avec la hausse des taux d’intérêt des crédits immobiliers, les acquéreurs potentiels ont déjà perdu 2% de pouvoir d’achat immobilier, alors que les taux de la BCE sont pourtant restés stables.


Ces articles pourraient vous intéresser aussi :

Laisser un commentaire