Dessine moi une maison

Hausse des taux immobiliers en février 2011

La hausse des taux des crédits immobiliers se confirme au mois de janvier. Doit on s’attendre à une envolée des taux pour 2011 ?

Les spécialistes du secteur immobilier restent indécis sur l’évolution à prévoir dans les prochains mois, entre renchérissement du coût des emprunts ou simple stabilisation après une baisse record en 2010.

Le plus bas niveau des taux de crédits immobiliers depuis 65 ans a été atteint au mois d’octobre 2010. Avec 3.55% (hors assurance) en moyenne sur 20 ans, ce taux historiquement bas n’est plus qu’un souvenir. Les taux d’intérêt ont accusé une hausse en fin d’année qui s’est confirmée au mois de janvier. Ils atteignent aujourd’hui 4% (hors assurance) en moyenne sur 20 ans. Concrètement, un crédit immobilier de 150.000 euros sur 20 ans coûte aujourd’hui 10.000 euros de plus qu’il y a 3 mois. Il ne s’agirait probablement que d’un début et cette tendance devrait se confirmer dans les mois à venir.

Les inquiétudes sur la dette des pays européens poussent la rémunération des OAT vers le haut, et dans son sillage, les taux de crédits proposés aux banques qui empruntent elles-mêmes plus cher. Ce mécanisme est la conséquence directe de la dégradation des conditions d’emprunt des particuliers.

Ces conditions restent cependant favorables en février 2011, mais la confirmation d’une hausse des taux sur les mois à venir risque de ralentir considérablement les transactions immobilières sur un marché dont les prix sont déjà très hauts. Ainsi, pour 2011, le pire des scénarios est aussi le plus probable: une hausse de taux des crédits immobiliers d’un point couplée à une poursuite de la hausse des prix, de l’ordre de 5%. La remontée des taux immobiliers engendrerait un phénomène connu: la baisse du pouvoir d’achat des emprunteurs en termes de surface.

La France compte 58% de propriétaires, une proportion nettement inférieure à la moyenne européenne, proche de 70%.


Evolution des taux de crédits immobiliers depuis un an


Ces articles pourraient vous intéresser aussi :

Exit mobile version