Plus-values immobilières: réduire la taxation

plus-value-immobilière-réduire-taxation


La taxation sur les plus-values immobilières des résidences principales ne passera pas, les propriétaires ont eu chaud ! Le président de la république, Nicolas Sarkozy a définitivement écarté son projet de taxer les plus-values sur la vente des résidences principales.

Cependant, tous les autres biens immobiliers continueront à être taxés et une nouvelle réforme de la fiscalité du patrimoine pourrait même alourdir la note.

Réforme des plus-values immobilières : les prévisions du Pactole

reforme-plus-value-immobiliere-residence-principale-2011

La valeur totale du patrimoine immobilier des français représente environ 7 milliards d’euros.

Ce matelas financier est actuellement en train de faire saliver le gouvernement qui cherche par tous les moyens à réduire sa dette. Le remaniement de la taxation sur les plus-values immobilière de la résidence principale représente donc une manne à portée de tiroir caisse. Mais dans quelle proportion ?

Taxation des plus values pour les résidences principales ?

Plus-value-sur-les-résidences-principales

« Quand vous achetez un appartement, quand vous achetez une maison, la plus-value est réalisée au moment où vous la vendez. C’est à ce moment-là qu’il faut taxer, pas au moment de la détention. »

Nicolas Sarkozy, le 13/01/2011.