Travaux de peinture : quelques conseils à retenir

Tout travail de peinture, que ce soit au niveau d’un sol ou sur les murs nécessite quelques étapes de préparation. Pour un rendu impeccable, il est essentiel de bien choisir son matériel et d’adopter quelques astuces pour l’application du produit.

La préparation du support, indispensable

La préparation du support est une étape indispensable pour tout travail de peinture. Pour une meilleure adhérence de la peinture, il est essentiel que le sol soit parfaitement propre et sec. L’application d’une sous-couche acrylique s’avère particulièrement efficace pour le nettoyage d’un support en béton ou en ciment brut. Le même procédé est valable pour toute surface accueillant une peinture mate, brillante ou satinée.

Un simple dépoussiérage suivi d’une application de sous-couche serait idéal pour préparer une zone en plâtre ou en placo neuf. Pour nettoyer un support doté d’une surface grasse, mieux vaut procéder à un lessivage avec un détergent doux mélangé avec un peu d’eau.

Le matériel à utiliser

Le choix du matériel est décisif pour la réussite d’un travail de peinture. Mieux vaut opter pour des outils en soie ou en laine lorsque la peinture choisie est composée d’un solvant glycéro. Les rouleaux à poil ras sont par contre recommandés pour l’application de peintures mates, satinées, brillantes et anti-gouttes.

Pour éviter de s’exposer à des produits de peinture toxiques, il est toujours de rigueur de porter des lunettes de protection, un masque jetable et des gants.

Recourir à la technique de la feuille d’aluminium est par ailleurs la solution la plus pratique pour tester la présence d’humidité sur un mur à peindre. Pour cela, il suffit de placer une feuille d’aluminium adhésive sur le support pendant 48 heures. Si des gouttelettes d’eau apparaissent du côté de la face visible de la feuille, l’humidité provient donc de la pièce, et non du mur. Dans le cas contraire, il est recommandé de traiter le mur avec des produits adaptés, avant de procéder à l’application de la peinture.

L’application de la peinture

Pour éviter les éventuels gaspillages, il est préférable de n’acheter que la quantité de peinture nécessaire pour recouvrir la surface à traiter. Pour calculer la surface du mur à peindre, il suffit de multiplier la hauteur du mur par sa largeur, et de soustraire du résultat obtenu la superficie des portes et des fenêtres. Bien mélanger la peinture est nécessaire avant toute utilisation. L’on fera en sorte qu’elle ne soit pas trop épaisse, car elle s’écaillera facilement et constituera une perte de contenu en étalage.

Enfin, il est déconseillé de procéder à l’application d’une peinture dans un environnement où la température ambiante est en dessous de 5 degrés, et supérieure à 25 degrés. Ces conditions altéreront la qualité du séchage et l’adhérence de la peinture.


Faites réagir votre réseau, diffusez l'info ! :

Alex

Auteur de cet Article : Alex

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *