Plancher en bois massif : pose cloutée ou vissée ?

Traditionnellement, un plancher bois, aussi appelé parquet massif, se pose cloué. Pour un résultat impeccable, le clou doit être enfoncé avec un angle de 45° dans la languette de la lame de plancher et sa tête noyée dans le bois. La fixation est ainsi invisible. A moins d’utiliser une cloueuse pneumatique ou mécanique, à la main, l’opération est longue et minutieuse.

Pourtant, il est désormais possible de visser son plancher massif à l’aide de vis à parquet spécialement conçues pour cette mission et pour un prix très raisonnable compte tenu du temps gagné.

Le plancher bois massif

Les planchers en bois massif ont une épaisseur d’environ 2 cm et sont bouvetés, c’est à dire que chaque planche présente une languette et une rainure (tenon-mortaise) permettant son emboîtement dans la planche suivante et la planche précédente. L’ensemble est donc d’une extrême solidité.

plancher massif

Emboîtement de deux lames de plancher massif

Par ailleurs un plancher massif est portant, c’est à dire qu’il se fixe généralement directement sur des lambourdes ou des chevrons en comblant ainsi les vides entre ces derniers et en créant la surface porteuse de la pièce. Cependant, rien n’empêche de le clouter sur une structure déjà pleine et porteuse. Sur une dalle en béton par exemple, il suffira d’y fixer des chevrons en bois en respectant un espacement de 40 à 60 cm.

plancher pose clouée

plancher massif cloué sur solives

En outre, grâce à des cales, un plancher massif cloué permet facilement de récupérer les irrégularités d’un support qui n’est pas de niveau.

Par ordre croissant de dureté, on trouve le plus souvent des planchers en sapin, pin, châtaigner, chêne…

Le plancher massif est souvent vendu brut, il devra donc être teinté, huilé ou vitrifié. Sauf s’il est peint (sacrilège diront les puristes), il garde un aspect bois qui peut très bien se marier à une ambiance moderne mais lui même restera toujours rustique à proprement parler.

Par ailleurs, le plancher massif est épais et ne permet pas de recouvrir un ancien revêtement de sol (carrelage par exemple), sans être confronté à une surélévation du sol nécessitant de raboter le bas des portes. De plus, cette surélévation engendre souvent des problèmes de niveaux avec les autres pièces.

Enfin, la pose traditionnelle d’un plancher massif est dite clouée (ou cloutée) et cette technique est souvent considérée comme longue et fastidieuse par le néophyte, encore faut-il qu’il la connaisse !

Le parquet flottant

Le plancher massif n’a rien à voir avec les parquets flottants vendus dans les grandes surfaces de bricolage. Le parquet flottant n’est qu’un revêtement de sol assez fin et destiné à recouvrir une structure déjà porteuse et parfaitement plane. Même quand ils sont vendus comme massifs, ils ne possèdent qu’une couche de bois noble (dite d’usure) relativement mince par rapport à un véritable plancher massif.

Le parquet flottant s’est démocratisé car il offre une gamme variée qui s’adapte à tous les goûts et toutes les utilisations, rustique ou moderne, il se pose facilement en se clipsant, de plus son entretien est facile. Ces qualités en font un produit très apprécié.

Personnellement, je n’aime pas le bruit que fait le parquet flottant lorsqu’on y marche dessus. Ce bruit sec qui fait un peu toc est incomparable avec celui d’un véritable plancher massif qui enveloppe le pas de toute sa chaleur.

Par ailleurs, le prix d’un beau parquet massif, dit massif, proposé en lames larges est souvent aux alentours de 70€ le m². A ce prix, un véritable plancher massif en chêne vous tend les bras… Et on ne va pas se mentir, un plancher massif en chêne nous enterrera tous ! 🙂

Une alternative à la pose clouée, la pose vissée

Le plancher massif se pose le plus souvent de manière clouée. Tout l’art de cette pose réside dans le fait d’enfoncer les clous avec un angle de 45° dans la languette d’une lame et noyer la tête de ces clous dans le bois à l’aide d’un chasse clous pour ne pas empêcher l’emboîtement de la lame suivante. Cette opération prend du temps, surtout si la surface à couvrir est grande.

pose clouée

La pose clouée d’un plancher massif

chasse clou pour plancher

Utilisation d’un chasse clou

Certes, il existe des outils professionnels pour faciliter ce travail, tels que la cloueuse mécanique ou la cloueuse pneumatique. Malheureusement, que ce soit à l’achat ou même à la location, ces outils sont très onéreux.

cloueuse mécanique pour pose de plancher

Une cloueuse mécanique

cloueuse pneumatique pour plancher massif

Une cloueuse pneumatique

Heureusement, il existe des vis spéciales destinées à la pose du plancher massif. Ces vis ont une tête conique et fraisée qui leur permet de s’insérer rapidement et entièrement lors de la pose du plancher, en limitant les risques d’éclatement du bois. Une simple visseuse dévisseuse vous permettra d’obtenir le même résultat qu’avec un marteau et des clous tout en supprimant la longue étape du chasse clous.

Par ailleurs, le fait de visser votre plancher réduira les grincements puisque ces derniers sont générés par le glissement des clous dans leur logement quand du jeu s’installe avec le temps, particulièrement si le support n’est pas parfaitement plan.

Il faut compter environ 30€ la boite de 500 vis à plancher de marque SPAX (une marque réputée parmi d’autres)).

vis de plancher Spax

Les vis de parquet massif Spax

Vous possédez un plancher massif dans votre logement ? N’hésitez pas à nous faire part de vos retours d’expérience, de vos trucs et astuces pour son entretien et de votre niveau de satisfaction.

parquet massif pose vissée


Faites réagir votre réseau, diffusez l'info ! :

Alex

Auteur de cet Article : Alex

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Franck de BoisetMaison dit :

    Bonjour,
    je viens de faire mon plancher avec la pose clouée. Mais je vous conseil fortement d’utiliser un guide car cette pose n’est pas des plus simple.

  2. Satre dit :

    Bonjour,

    En cas de renovation, un petit conseil pour une pose de parquet massif sur une chape béton brut, et ce afin d’éviter de faire un ragréage et de mettre des lambourdes : fixer des plaques d’OSB directement sur votre chape avec un isolant intermédiaire, puis visser votre parquet (dans la languette à 45°) dans l’OSB. J’ai réalisé cette pose il y a une dizaine d’années avec un chêne 21mm, cela fonctionne très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *