Immobilier 2011 : les facteurs de l’évolution des prix

Après une hausse des prix de l’immobilier significative en 2010, les prix des logements en France vont ils confirmer leur tendance en 2011 ?

Voici deux arguments en faveur de la hausse des prix et deux arguments en faveur de la baisse. Faites vous votre propre idée sur la question !

Arguments en faveur de la baisse des prix de l’immobilier

Le taux des prêts immobiliers

Les taux des crédits immobiliers sont déjà repartis à la hausse depuis janvier 2011. Et cette hausse des taux n’est toujours pas affectée par une remontée du taux directeur de la BCE qui devrait avoir lieu pour contrer l’inflation actuelle.

Or au cours d’année 2010, ce sont justement les taux de crédits immobiliers bas qui ont favoriser la reprise. Une augmentation très importante des taux engendreraient inévitablement une baisse des prix de l’immobilier.

La capacité d’endettement

L’écart entre le revenu moyen des ménages français et le prix de l’immobilier ne cesse de se creuser depuis dix ans. Une hausse importante des prix en 2011 exclurait donc une majorité d’acheteurs potentiels candidats à l’accession immobilière, comme c’est déjà le cas à Paris où plus de 2/3 des ménages ne peuvent plus acheter. Le marché immobilier étant régi par le processus de l’offre et de la demande, reduire la demande par incapacité financière d’achat reviendrait donc à augmenter l’offre et donc à faire baisser les prix de l’immobilier.


Arguments en faveur de la hausse des prix de l’immobilier

Le soutien de l’Etat

En soutenant artificiellement l’accession à la propriété par le biais d’aides financières comme le PTZ+, le gouvernement soutient la hausse des prix de l’immobilier. L’écart entre le revenu moyen des ménages français et le prix de l’immobilier est donc compensé par le PTZ+, qui plus est depuis qu’il est accessible sans conditions de revenus.

Le projet de taxation des plus-values immobilières des résidences principales pourrait avoir un impact direct en faveur de la hausse des prix de l’immobilier. En effet, les propriétaires déménageraient moins facilement, ce qui raréfierait encore l’offre et générerait une augmentation sensible des prix.

La déformation géographique de l’évolution des prix de l’immobilier en 2010

L’évolution des prix de l’immobilier constatée en 2010 sur le territoire français est très contrastée. Paris et sa petite couronne restent le secteur le plus dynamique et celui où les prix ont connu la plus haute hausse (+15% en moyenne). La baisse des prix durant la crise a donc été plus que gommée dans la capitale.

Ces résultats sont de nature à beaucoup influencer la moyenne nationale de l’évolution des prix de l’immobilier en 2010, et à la tirer vers le haut. Or la province sort à peine de sa léthargie. L’augmentation des prix y a été plus lente et beaucoup moins importante en 2010 qu’en région parisienne. Il est donc envisageable que cette tendance se poursuivra lentement mais sûrement en province en 2011.

Pour aller plus loin:


Prévisions de l’évolution des prix de l’immobilier en 2011 selon des professionnels du secteur

NOM DU PROFESSIONNELPREVISIONS
Fnaim+3% à +6%
Efficity+5%
Century 21+1% à +3%
Seloger.com+5% à +10% à Paris et grandes villes
-5% ailleurs
PAPStabilisation
Observatoire Crédit Logement+3% à +8%
Institut de l'épargne immobilière+7.6% à +9.7%
Xerfi+2% à +3%
Notaires de France+10% à Paris et grandes villes
+3% à +5% en région
Etude éco Crédit Agricole+3%

Moyenne des prix des appartements anciens constatés en 2010 selon les chiffres officiels des Notaires de France

PaysStudios 2 pièces 3 pièces 4 pièces 5 pièces Ensemble
France (hors Ile-de-France)2 950 €/m²2 680 €/m²2 400 €/m²2 150 €/m²2 070 €/m²2 380 €/m²
Région(s) :
Alsace2 150 €/m²2 070 €/m²2 030 €/m²1 950 €/m²1 990 €/m²2 000 €/m²
Aquitaine2 900 €/m²2 730 €/m²2 430 €/m²2 150 €/m²1 790 €/m²2 380 €/m²
Auvergne1 500 €/m²1 470 €/m²1 390 €/m²1 380 €/m²1 610 €/m²1 430 €/m²
Basse-Normandie2 470 €/m²2 610 €/m²2 300 €/m²1 910 €/m²1 760 €/m²2 260 €/m²
Bourgogne2 100 €/m²1 870 €/m²1 740 €/m²1 690 €/m²1 790 €/m²1 760 €/m²
Bretagne2 410 €/m²2 180 €/m²1 880 €/m²1 740 €/m²1 800 €/m²1 910 €/m²
Centre2 000 €/m²1 970 €/m²1 750 €/m²1 660 €/m²1 700 €/m²1 780 €/m²
Champagne-Ardenne1 990 €/m²1 720 €/m²1 670 €/m²1 590 €/m²1 740 €/m²1 680 €/m²
Corse2 810 €/m²2 770 €/m²2 160 €/m²2 280 €/m²2 180 €/m²2 330 €/m²
Franche-Comté1 940 €/m²1 630 €/m²1 540 €/m²1 480 €/m²1 460 €/m²1 530 €/m²
Haute-Normandie2 160 €/m²2 050 €/m²1 940 €/m²1 850 €/m²1 880 €/m²1 940 €/m²
Languedoc-Roussillon2 820 €/m²2 660 €/m²2 200 €/m²1 900 €/m²1 770 €/m²2 270 €/m²
Limousin1 260 €/m²1 330 €/m²1 250 €/m²1 250 €/m²1 340 €/m²1 280 €/m²
Lorraine1 770 €/m²1 670 €/m²1 560 €/m²1 460 €/m²1 500 €/m²1 530 €/m²
Midi-Pyrénées2 470 €/m²2 230 €/m²2 080 €/m²1 950 €/m²2 030 €/m²2 110 €/m²
Nord-Pas-de-Calais2 830 €/m²2 470 €/m²2 210 €/m²2 070 €/m²1 900 €/m²2 230 €/m²
Pays de la Loire2 670 €/m²2 390 €/m²2 190 €/m²2 000 €/m²1 980 €/m²2 200 €/m²
Picardie2 580 €/m²2 390 €/m²2 120 €/m²2 030 €/m²1 900 €/m²2 150 €/m²
Poitou-Charentes2 680 €/m²2 510 €/m²2 190 €/m²1 940 €/m²1 500 €/m²2 230 €/m²
Provence-Alpes-Côte d'Azur3 910 €/m²3 670 €/m²3 350 €/m²2 950 €/m²2 840 €/m²3 330 €/m²
Rhône-Alpes2 950 €/m²2 740 €/m²2 470 €/m²2 330 €/m²2 290 €/m²2 460 €/m²

Evolution du prix moyen des appartements depuis 5 ans

2005>20062006>20072007>20082008>20092009>2010
+14,1 %+7,1 %+2,6 %-6,3 %+1,6 %

Moyenne des prix des maisons anciennes constatés en 2010 selon les chiffres officiels des Notaires de France

Pays3 pièces 4 pièces 5 pièces 6 pièces Ensemble
France (hors Ile-de-France)125 200 €165 300 €193 800 €226 400 €186 800 €
Région(s) :
Alsace139 000 €187 700 €219 900 €243 400 €219 700 €
Aquitaine140 900 €177 600 €211 200 €253 900 €204 100 €
Auvergne90 300 €118 700 €146 300 €167 100 €132 100 €
Basse-Normandie105 000 €129 200 €158 800 €186 700 €151 800 €
Bourgogne91 800 €125 600 €155 200 €188 200 €143 500 €
Bretagne107 500 €142 400 €167 900 €204 300 €167 100 €
Centre105 000 €133 400 €160 200 €192 100 €153 600 €
Champagne-Ardenne92 700 €126 200 €154 400 €179 000 €150 300 €
Corse198 200 €304 600 €315 900 €395 600 €287 000 €
Franche-Comté101 400 €131 800 €156 700 €184 700 €153 900 €
Haute-Normandie118 300 €145 800 €173 300 €201 700 €167 900 €
Languedoc-Roussillon145 100 €200 300 €240 600 €266 500 €200 200 €
Limousin81 500 €107 200 €127 900 €146 400 €112 700 €
Lorraine98 000 €131 700 €159 100 €183 700 €152 800 €
Midi-Pyrénées118 700 €167 700 €202 300 €229 100 €184 100 €
Nord-Pas-de-Calais108 200 €139 400 €161 100 €186 300 €158 700 €
Pays de la Loire114 600 €146 000 €176 400 €206 800 €167 800 €
Picardie111 700 €139 400 €166 700 €197 900 €160 500 €
Poitou-Charentes113 700 €142 500 €167 500 €196 000 €155 200 €
Provence-Alpes-Côte d'Azur245 800 €308 900 €390 800 €527 400 €368 400 €
Rhône-Alpes158 500 €211 200 €253 000 €299 000 €246 500 €

Evolution du prix moyen des maisons depuis 5 ans

2005>20062006>20072007>20082008>20092009>2010
+12,0 %+7,2 %+2,7 %-7,6 %+2,9 %

Ces articles pourraient vous intéresser aussi :

Laisser un commentaire